Categories

L’Angell e-Bike est léger comme une plume mais incroyablement intelligent

angell-black

C’est une façon plus fantaisiste de dire que, de nos jours, les vélos électriques ne coûtent que dix cents la douzaine. Enfin, presque. Les vélos électriques sont de plus en plus populaires, mais ils doivent encore franchir quelques obstacles pour devenir largement accessibles : le prix et le poids. L’Angell e-bike promet de vous débarrasser de toutes vos inquiétudes sur ce dernier point.

La plupart des vélos électriques, même ceux destinés aux villes, sont lourds. Cela signifie que les mêmes personnes qui sont censées les acheter, des banlieusards vivant dans des immeubles d’habitation exigus sans espace de rangement et avec au moins une volée d’escaliers à monter chaque jour, ne le feront pas parce que la tâche de les sortir et de les ramener est en soi décourageante.

Le promoteur Marc Simoncini, plus connu sous le nom du fondateur du site de rencontres français Meetic, a entendu ces plaintes et cherche à faire la différence. À la fin de l’année dernière, il a annoncé le lancement du premier produit de sa nouvelle société, Angell : un vélo électrique conçu par le designer français Ora-ïto, avec un cadre si léger qu’il rivalise avec ses homologues non électriques.

Angell est actuellement disponible en précommande, les premières livraisons étant prévues pour mai 2020. L’entreprise affirme que plus de 1 000 précommandes ont déjà été effectuées.

L’e-bike Angell est livré avec un cadre classique en aluminium et ne pèse que 14 kg, soit près de la moitié du poids des autres e-bikes actuellement disponibles sur le marché. Le design classique est renforcé par l’élimination de tous les éléments inutiles, ce qui rend ce vélo électrique idéal pour la ville.

L’inconvénient évident est que, eh bien, vous ne pouvez pas vraiment le sortir de la ville. Il n’a pas de suspension (seulement une fourche en carbone qui absorbe une partie des chocs), pas de vitesses et il n’y a pas grand-chose à faire pour l’adapter au transport de marchandises. Avec une vitesse de pointe de 25 km/h en mode entièrement assisté et un moteur pas vraiment très puissant, il ne se distingue pas non plus par ses performances de pointe.

Mais ce qui manque à Angell en matière de muscles, il le compense en matière de cerveau. « Nous voulons être au marché des vélos électriques ce que l’iPhone est devenu au marché des téléphones portables », a annoncé avec audace M. Simoncini lors du lancement officiel. Comme il le dit, la bicyclette électrique est « à 70 % logicielle », elle est donc dotée d’un écran LCD tactile couleur intégré et d’un cockpit, ainsi que de la connectivité Bluetooth.

L’écran LCD affiche tout, du niveau de vitesse et de la charge de la batterie aux calories brûlées, en passant par la météo, l’indice de pollution et même les instructions du GPS. Pour éviter que le pilote ne regarde constamment l’écran, des vibrations sont incorporées au guidon pour lui faire savoir quand il est temps de tourner.

La connectivité intelligente offre une certaine tranquillité d’esprit au propriétaire : l’Angell est équipé d’une alarme antivol et d’un suivi GPS, afin qu’il sache toujours où se trouve la moto, dans l’éventualité où elle serait volée. L’entreprise propose également une assurance, moyennant une redevance mensuelle, grâce à un partenariat avec une compagnie d’assurance. Une fonction de détection des chutes est incluse, le vélo envoyant une notification à un contact présélectionné si les capteurs détectent une chute ou un accident.

Pour plus de sécurité, Angell est équipé d’un feu de freinage intégré dans le feu arrière et de clignotants sur le guidon. La cellule est placée à l’arrière de la moto, le moteur électrique de 250W dans le moyeu de la roue arrière, et la batterie peut être complètement chargée en 2 heures, offrant une autonomie estimée à 70 km en mode assisté le plus bas.

En parlant de modes, Angell propose 3 modes de conduite, Free Ride, Navigation et Sport, et quatre niveaux de pédalage assisté, Fly Free, Fly Eco, Fly Dry et Fly Fast. Le Fly Free est le mode sans moteur, tandis que le Fly Fast est entièrement assisté.

Angell est disponible en une seule taille et est garanti pour accueillir confortablement les cyclistes de 1m 55cm à 1m 95 cm. Les couleurs disponibles sont l’argent et le noir mat. Certaines options de personnalisation sont disponibles (comme les garde-boue, un panier en bois à l’avant et un porte-eau), mais elles feront augmenter le prix final. Ce qui, pour être juste, est déjà assez élevé : le prix commence à 2 690 € (2 923 $), mais il est également possible d’utiliser un système de paiement sur 36 mois.