Categories

Nous avons testé le Elops 920e – notre avis.

elops-920e-en-tete

Decathlon Elops 920e est un vélo électrique de ville qui combine puissance et qualité de construction. Ce vélo est connu comme l’un des meilleurs de sa catégorie. Alors, quelle est la formule gagnante?

Découvrez la gamme Elops électrique de Decathlon

Il fut important pour nous de vous présenter la gamme complète proposée par Decathlon. Cette gamme de vélo électrique Decathlon est l’une des plus complète parmi les grandes marques du secteur. Decathlon a su se positionner en force grâce notamment à sa gamme de vélo Btwin. N’oublions pas que grâce à Btwin, le groupe a connu l’un de ses plus gros succès.

Il n’est pas rare aujourd’hui de croiser un Btwin au croisement d’une rue. Pour Decathlon se fut alors d’une évidence de décliner ses Btwin en version électrique. Gardant ainsi l’élégance de ces vélos que l’on a pu connaitre depuis le début.

Nous attirons votre attention!
Le marché du vélo connait actuellement une vague d’intérêt exceptionnelle. Les stocks sont très limités. Prenez le temps de vérifier la disponibilité de chacun de ces vélos en cliquant sur les liens ci-dessus.

Présentation du Elops 920e

Elops 920e est membre d’une grande famille de vélos électriques Decathlon Btwin. En même temps, il est le résultat de certaines concessions faites au modèle précédent, le Decathlon 940e. C’est exactement grâce à ces concessions que Decathlon a pu réduire le prix de ce modèle et qu’il est maintenant vendu pour 1500 euros seulement. Equipé d’un moteur central Brose, cet e-bike est suffisamment puissant pour vous permettre de pédaler léger.

Il s’agit d’un type de bicyclette électronique conçu pour les trajets domicile-travail. Comme l’affirme le Décathlon, le cadre de l’e-bike est fait d’aluminium rigide et solide. Avec ses roues de 28 pouces, il est équipé de freins à disque sur la roue avant et d’un frein en V sur la roue arrière.

La transmission Shimano offre 7 vitesses qui alimentent le moteur et une batterie qui est placée juste sous le porte-bagages arrière. Ce support arrière est soudé au cadre, ce qui vous évite de vous inquiéter de le voir tomber en panne ou se détacher.

En ce qui concerne l’extérieur, l’e-bike est équipé d’un support et d’un éclairage intégré, comme tous les autres modèles de vélos électriques Decathlon. Le Elops 920e est cependant assez lourd. L’e-bike complet, avec tout son équipement, pèse environ 25 kg.

Decathlon a lancé deux versions du Elops 920e. La version à cadre haut est disponible en vert et la version à cadre bas est disponible en blanc. Chaque version est disponible en deux tailles (S/M et L/XL) afin que tous les cyclistes puissent s’adapter et s’adapter correctement.

elops-920e-profil

En terme de confort

Le cadre et l’aspect général du Elops 920e sont très similaires à ceux du 940e. L’e-bike possède le même grand guidon courbé et un cadre en aluminium pour une meilleure prise en main et pour soutenir la posture du cycliste. Le garde-boue avant semble cependant trop court pour protéger efficacement les chaussures du cycliste.

La selle manque de souplesse et de flexibilité, ce qui serait utile pour les longues randonnées ou sur les routes accidentées. Décathlon avait prévu d’avoir une tige de selle en aluminium flexible pour absorber les vibrations, mais ce qui est monté sur l’e-bike n’est pas tout à fait le même que ce qui était promis différent.

Cependant, en ajustant un peu les freins, le guidon et la selle, le vélo devient assez confortable. Grâce au long guidon courbé qui maintient les bras très près du corps et le dos droit.

Les cyclistes préféreront certainement la position assise sportive inclinée, mais si vous recherchez des sorties plus détendues, il est difficile de critiquer le choix fait par Décathlon.

Il n’y a pas de piège dans la construction de l’e-bike. Les finitions sont lisses. On peut encore voir la grande batterie sous le support et le moteur placé sous les pédales. Le style général de cette bicyclette mérite d’être accepté et peut déjà être considéré comme un classique.

Ergonomie

Le Decathlon Elops 920e a un profil racé et semble assez élégant pour un vélo de ville, à notre avis. Cependant, son poids n’est pas du tout le même que celui de son homologue plus léger. Au total, l’e-bike pèse environ 26 kg. Et cela peut devenir un problème si vous n’avez pas d’ascenseur et que vous devez monter les escaliers avec votre e-bike chaque soir.

Les roues de 28 pouces sont enveloppées dans des pneus CST (Chen Shin Tire), l’un des plus grands fabricants de pneus au monde. Il n’y a pas de piège. Ces pneus offrent une conduite confortable avec une adhérence suffisante, même sur route mouillée.

La bonne nouvelle est que le caoutchouc des pédales du 920e n’est pas le même que celui du 940e. Le cycliste a donc une bonne prise sur les pédales, même sous la pluie. Les pieds sont bien accrochés aux pédales, grâce aux petites dents en caoutchouc tout autour.

La fourche à suspension avant absorbe une certaine quantité de chocs pendant la conduite, mais les routes peu pavées ou accidentées se font toujours sentir, à chaque sortie.

Avis des consommateurs
       plus de 190 avis

Equipement

Le porte-bagages est bien soudé au cadre et peut contenir jusqu’à 27 kg. On peut donc dire que Décathlon a pris la bonne direction en termes d’équipement. Vous pouvez même trouver les tendeurs pour sécuriser le chargement.

Le porte-bagages arrière est très similaire à celui des autres modèles de Decathlon. Il permet de maintenir l’e-bike dans une position très stable tant que vous n’y mettez pas trop de bagages. Si vous voulez transporter des sacs lourds ou si vous voulez transporter votre enfant régulièrement, il vaut peut-être mieux les placer au centre de l’e-bike, et non à l’arrière.

Les feux sont bien intégrés dans le cadre et donnent un aspect élégant à l’e-bike. Mais cela signifie aussi qu’ils ne peuvent pas être changés très facilement en cas de dommage ou si l’ampoule s’éteint.

La lumière frontale a une intensité de 20 lux, suffisante pour voir les routes dans les zones résidentielles la nuit. Mais si vous roulez à la campagne ou sur les routes sans éclairage, 20 lux n’est pas beaucoup et ne suffiront pas.

Elops 920e sur la route

Sur le papier, les caractéristiques routières de ce modèle de décathlon sont assez satisfaisantes. Le fabricant du cycle promet un couple maximum de 70 Nm et un moteur Brose efficace qui dépasse la puissance du moteur du modèle 500e et même celle du moteur Shimano du modèle 940e.

Cependant, le moteur de la 920e n’envoie pas autant de puissance lorsque vous commencez à pédaler, comme nous le pensions. Décathlon a décidé de répartir la puissance du moteur de manière égale afin que les premiers coups de pédale ne poussent pas un coureur vers l’avant, comme certains peuvent s’y attendre.

Le premier coup de couple arrive au premier effort de pédalage tandis que le second arrive à mi effort. Cet effet est assez surprenant et permet d’atteindre tranquillement une vitesse de croisière en quelques coups de pédale. La puissance du moteur central, dans l’ensemble, est assez standard.

Vitesses et assistance électrique

L’e-bike atteint facilement 27 km/h (16 miles/h) en mode 3 sur une route plate. Si vous jouez judicieusement avec les changements de vitesse, le moteur est également très performant dans les montées.

Le moyeu Nexus 7 permet de choisir très facilement parmi les 7 vitesses. Cependant, vous devez brièvement arrêter de pédaler lorsque vous changez de vitesse, sinon la vitesse ne changera pas.

Même si le changement de vitesse ne dure qu’une seconde environ, il vaut mieux être un peu prudent. Une fois que vous aurez une bonne prise en main, vous pourrez facilement changer de vitesse sans avoir à vous inquiéter plus longtemps. Vous n’aurez plus jamais besoin de pousser fort avec vos jambes.

Le mode 3 est clairement le meilleur mode si vous aimez sentir la puissance de l’assistance électrique. Le 2 est généralement suffisant pour des trajets agréables et détendus et vous permet d’atteindre 24 à 25 km/h (15-16 miles/h) sans trop vous fatiguer.

Quant au mode 1 (Eco) donne un bon coup de pouce au départ, mais l’assistance diminue très rapidement et vous oblige à pédaler davantage si vous voulez dépasser 20 km/h (12,5 miles/h). L’assistance électrique est coupée au-delà de 27 km/h et, à moins d’avoir de bons mollets, il sera difficile de franchir la barre des 30 km/h, même sur des routes plates avec un e-bike aussi lourd.

Un VAE dédié au balade

Si le moteur du 920e est plus puissant sur le papier que celui du 940e, la conduite reste moins dynamique. Le 920e est clairement conçue pour les balades décontractées et plus relaxantes, tandis que le 940e est faite pour les balades plus dynamiques. En contrepartie, le moteur Brose est plus silencieux.

Les cyclistes les plus attentifs remarqueront que l’assistance électrique se coupe brièvement lors du changement de vitesse. Cela n’est guère surprenant puisqu’il faut marquer un très bref temps d’arrêt à chaque changement de vitesse avec le moteur Nexus 7. On peut encore noter une petite latence supplémentaire de l’assistance par rapport à celle du 940e avec le moteur Shimano. Cela pourrait être un peu dérangeant pour les cyclistes qui s’attendent à un pédalage plus doux et plus dynamique.

La gestion de l’assistance électrique est très simple. Tout est contrôlé à partir de l’ordinateur de bord situé à côté de la poignée gauche. Une simple pression sur les boutons « + » et « – » modifie le niveau d’assistance électrique, tandis qu’un autre bouton permet d’allumer les lumières.

De petites fonctions avancées peuvent être découvertes en appuyant longuement sur certains boutons (comme le mode piéton qui permet de pousser l’e-bike à 6 km/h en appuyant longuement sur le bouton « plus »). L’écran de contrôle est facile à utiliser. Vous le maîtriserez rapidement en roulant.

Un poids pas si léger

Dans l’ensemble, l’expérience de conduite est bonne, mais le fait de pouvoir s’arrêter confortablement aurait pu rendre les cyclistes plus heureux, surtout avec un vélo de 26 kg. De ce côté, le 920e fait quelques concessions par rapport à son grand frère. Les freins à disque hydrauliques sont remplacés par un combo : freins à disque mécaniques sur la roue avant et freins à plaquettes V-brake sur la roue arrière.

Le combo fonctionne assez bien ensemble. Les plaquettes en V à l’arrière permettent de ralentir rapidement tandis que les freins à disque à l’avant offrent suffisamment de mordant pour s’arrêter rapidement.

À pleine vitesse, il faut un peu plus de 3 mètres pour que l’e-bike s’arrête complètement en cas de freinage sur route sèche.

Le seul inconvénient est que les plaquettes s’usent rapidement car il s’agit d’un e-bike assez lourd et il est probable qu’il ira plus vite, compte tenu de l’assistance électrique.

L’autonomie du Elops 920e

Avec plus de 26 kg sur la balance, le 920 E n’est clairement pas fait pour être utilisé sans assistance électrique. Il est donc essentiel de savoir jusqu’où la batterie peut vous emmener. En moyenne, la batterie de 36 V / 11,6 Ah (417 Watts) peut vous emmener jusqu’à 55 km (35 miles) avec le niveau d’assistance maximum. La promesse est donc tenue puisque Décathlon avait annoncé au moins 50 km d’autonomie sur route.

Contrairement au Elops 940e, il ne passe pas automatiquement en mode Eco sur les derniers 10% de la capacité de la batterie. Il est tout à fait possible de rester en mode d’assistance maximale jusqu’à ce que la batterie soit épuisée, mais il faut faire attention à la quantité de puissance restante. Il est donc préférable de surveiller de près le compteur de batterie avant d’envisager de faire un tour dans un autre quartier.

Si la batterie permet d’effectuer une bonne distance, il faut encore près de 6 heures pour la recharger complètement une fois qu’elle est complètement déchargée. Assurez-vous donc de savoir combien de temps il vous faut pour la recharger.

Fiche technique du Decathlon Elops 920e

  • Moteur central Brose (Drive T Alu) 250W 70Nm
  • Batterie 36V/11,6Ah (capacité 418 Wh), 2,6 kg
  • Ecran de contrôle sur le guidon (LCD)
  • 3 modes de fonctionnement + 1 mode « walk » pour marcher à côté de votre vélo
  • 50 et 90km selon votre poids, votre usage, le dénivelé…
  • 2 tailles disponibles M – L
  • Fourche télescopique (à suspensions) à réglage unique
  • Existe en version cadre bas et cadre haut
  • Transmission Shimano Nexus 7 vitesses
  • Roues 28 pouces
  • Eclairage LED de 20 lux intégré au cadre
  • Poids moyen de 25,2kg, charge max 125kg
  • Cadre 100% en aluminium 6061

Les avantages du Decathlon Elops 920e

  • Des trajets confortables
  • Un système de vitesse sur mesure pour les déplacements en ville
  • Une bonne autonomie
  • Des freins réactifs et efficaces
  • Le Nexus 7 est idéal pour changer de vitesse efficacement
  • Bonne adhérence des pneus

Contre du Decathlon Elops 920e

  • Le moteur ne fonctionne pas à pleine puissance
  • Longue durée de recharge
  • Amortissement limité des chocs

Conclusion

Le modèle Elops 920e emprunte beaucoup à son grand frère (940e). Seules quelques petites concessions ont été faites, qui ne diminuent pas trop le plaisir de conduire un bon e-bike. Ce modèle est certes un peu moins sportif que le modèle 940, mais il convient parfaitement pour les trajets en ville et les déplacements domicile-travail.

Sa bonne autonomie offre une certaine tranquillité d’esprit, tandis que l’assistance électrique permet d’atteindre facilement une vitesse de croisière agréable. Pour 1500 €, Decathlon propose un vélo électrique convaincant qui conviendra parfaitement à ceux qui recherchent un modèle sans prétention, capable de supporter les divers trajets urbains de petite et moyenne envergure.

Découvrir l'offre chez Decathlon